La radio de toutes les générations
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 koh Lanta : le choc des heros

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
EUROPE
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2226
Age : 43
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: koh Lanta : le choc des heros   Dim 9 Mai 2010 - 23:37

Koh-Lanta, épisode 7 : Fais ce que je dis, pas ce que je fais

En ce début de septième épisode, le retour du conseil est difficile pour Myriam surtout, qui a perdu Frédérique. Et elle n'a pas non plus apprécié que Linda dise tout haut ce que tout le monde - nous aussi - pense tout bas : les sportifs sont moins actifs sur le camp que les anciens. Elle ose même dire que c'est à cause de ce type de réflexions que les ex-jaunes ne vont pas vers les ex-rouges. On croit rêver ! Pourtant, le lendemain matin, ce sont encore bel et bien les ex-rouges qui sont les premiers levés pour aller chercher des crabes...


Ca ne s'arrange pas...

Et lors du déjeuner, le débat resurgit. « Un sportif a plus de besoins que quelqu'un qui n'a pas une activité physique quotidienne », déclare Myriam. Taïg, lui, pense que couper du bois le matin ne va pas handicaper quelqu'un l'après-midi dans une épreuve. ET POURQUOI LES SPORTIFS NE LE FONT PAS, ALORS ? Décidément, ces sportifs ont tout dans les muscles, et rien ailleurs... ! Ils vont en tout cas pouvoir tester leur théorie lors de l'épreuve de confort. A la clé : une plongée dans des fonds marins magnifiques, et bien sûr un bon dîner. L'épreuve est sympa comme tout : il faut nager, ramper et se glisser au travers d'un parcours du combattant, le tout avec des sacs de sable bien sûr. Et c'est Grégoire qui s'impose !

Tiens, apparemment, Taïg a plus écouté ce qu'on dit les ex-rouges que Myriam. Il décide d'aller pêcher, à la grande satisfaction des ex-rouges. Et il ramène trois poissons en dix minutes. Comme quoi, c'est pas si difficile. Hein Taïg ? Et pendant ce temps-là, Ch'tistophe coupe un arbre à la machette... Et il s'y attelle pendant une heure et demi, une heure et demi que Linda passe à le regarder et à l'encourager. Enfin, timidement. A son retour, les candidats sont surpris par la pluie, et même sous la cabane, il pleut un peu. « FREDDYYY !!! La cabane elle est pas étanche », lance Coumba à l'ingénieur de Koh-Lanta. « On va vraiment dormir dans l'eau, et ça va être difficile », pronostique de son côté Taïg. Seule consolation : les aventuriers ont de quoi manger, grâce à Taïg et à Grégoire, qui revient de son périple avec des fruits.


It's raining, man !

Et la pluie ne s'arrête pas pendant la soirée... ni pendant la nuit. Et le lendemain matin, il pleut encore ! On ne risque pas de revoir le maillot blanc de Taïg qui fait tant jaser depuis le début de l'aventure ! Histoire de se distraire un peu, Ch'tistophe et Grégoire partent donc à la pêche aux crabes. Et pendant ce temps-là, Myriam en remet une couche sur l'importance du mérite dans l'aventure, et le fait que les plus méritants doivent aller au bout, et que les finalistes ne doivent pas être choisis par stratégie. Coumba semble se laisser convaincre par ce discours, tout comme Freddy, éliminé l'été dernier justement à cause d'un manque de fair-play.

Du coup, ce sont peut-être Coumba et Linda qui sont le plus en danger, et il va donc falloir qu'elles se donnent à fond sur l'épreuve d'immunité ! Et c'est un nouveau parcours du combattant qui attend les candidats, dans l'eau, puis sur terre. Taïg et Myriam se qualifient pour la deuxième manche, pendant laquelle ils doivent attraper des pierres à l'aide d'un grappin. Et c'est finalement Myriam qui l'emporte, et elle est tellement contente qu'elle soulève Taïg du sol quand elle le prend dans ses bras ! Linda applaudit poliment... Et, comme il y a quinze jours, le conseil a lieu sur le champ !

Le conseil commence par la question de mentalité différente des sportifs et des anciens, puis Denis revient sur le fair-play de Freddy lors de l'épreuve de confort. Mais Ch'tistophe aussi a été fair play, en faisant la courte-échelle à Greg, et Greg aussi d'ailleurs, a été fair-play. Ces trois-là méritent d'aller loin. Le vote commence, et allant COMPLETEMENT à l'encontre de ce qu'elle prône (le mérite), Myriam, vexée, veut éliminer Grégoire : « Je vote contre toi pour pointer du doigt ton manque de reconnaissance des qualités des anciens rouges ». Mais c'est une PLAISANTERIE ou quoi ?! Heureusement, les ex-jaunes n'ont pas faibli, et ils ont tous voté Taïg.

C'est Myriam qui doit être contente ! En même temps, on l'aurait gardé trois semaines de plus avec plaisir, si on avait pu éliminer Myriam, la reine de l'hypocrisie et qui pense être tellement supérieure à tous les autres...

A retenir de l'épisode :

On a notre mot de Denis ! « Un vieux grément », c'est une partie d'un voilier, Wikipédia nous apprend que « le gréement d'un navire à voile est constitué de l'ensemble des espars (mâts, bômes, tangons, etc.), manœuvres courantes (drisses, écoutes, etc.), manœuvres dormantes (étais, haubans, etc.) servant à régler, établir et manœuvrer la voilure. Le mot vient du norrois greida ».
Et on a aussi l'expression de la semaine : « heureux comme un poisson dans l'eau ». C'est « être comme un poisson dans l'eau », Denis, pas forcément « heureux ». Il y a sûrement plein de poissons malheureux, dans l'eau. Non ?
On retiendra surtout de l'épisode le comportement très fair play de Freddy lors de l'épreuve de confort : pour éviter de défavoriser Greg, qui s'est "sacrifié" pour décrocher les sacs de tout le monde, il propose que tout le monde attende que les autres soient prêts avant de reprendre la course. Même Myriam trouve que c'est « extraordinaire », alors qu'une minute plus tôt, elle secoue la tête quand Freddy dit que c'est ce qui lui a coûté sa victoire.
Je me suis déjà exprimé sur le cas Myriam... mais son attitude et son vote contre Grégoire sont tout simplement scandaleux...
La phrase ch'ti de la semaine de Ch'tistophe, à propos de l'épreuve de l'équilibre avec les sacs... « J'me suis entraîné à la maison, mais quand j'me suis entraîné, j'ai po pensé à mett' des sacs ». Ah bah oui, forcément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EUROPE
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2226
Age : 43
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: koh Lanta : le choc des heros   Sam 15 Mai 2010 - 12:30

Koh-Lanta, épisode 8 : "Je la trouve vraiment folle d'avoir fait ça"

Au retour du conseil, Myriam Lamare est la dernière représentante des sportifs. Taïg a quitté l'aventure, et le sportif manque déjà aux autres, parce qu'il était celui qui ramenait le plus de nourriture. En même temps, pas d'états d'âme pour Linda : les jaunes ont adopté une stratégie, et voter autrement impliquerait de passer pour un traître - trop risqué pour le vote final. A propos de vote final, Taïg rejoint les membres du jury final, où Djamel a bien analysé la situation : il faut que Myriam gagne tout pour rester. Et si elle est immunisée, ce sera sûrement Linda ou Coumba qui sortiront. Les deux ex-jaunes flippent un peu sur le camp.

Le lendemain matin, la journée commence fort, avec une bouteille-à-la-mer qui arrive toute seule sur la plage. Elle apprend aux candidats que le courrier des proches est dans la montagne, mais seuls deux aventuriers peuvent y aller. Suite à un tirage au sort, ce sont Linda et Christophe qui partent à la conquête de la montagne. Pendant ce temps-là, Grégoire, jamais à court de distractions, occupe les autres en leur apprenant à tresser du palmier, et Myriam se fabrique même un petit sac à mains. En palmier. Bah oui, ça peut toujours servir ! Non... ? Une fois arrivés, Linda et Ch'tistophe sont déjà tout émus d'avoir trouvé le courrier, et le ch'ti en a les larmes et hurle le nom de ses enfants. Qu'est-ce que ça va être quand il l'aura lu, ce courrier !


Un très beau geste de Linda

Et c'est parti pour la séance larmoyante. Tous se jettent sur leur courrier et se mettent à pleurer, sauf Grégoire, qui préfère prendre son temps et respirer un grand coup avant d'ouvrir son courrier. « Rien que la signature, ça me fait remonter toute l'eau de mon corps vers les yeux », explique-t-il. Enfin, quand je dis tout le monde pleure, non. Myriam, elle, ne pleure pas. Freddy, lui, sourit aussi. L'une des lettres lui rappelle que, même s'il croit être le meilleur, il doit rester humble. Mais la séquence émotion est interrompue quand Coumba réalise qu'il reste beaucoup moins de riz que prévu. Il va donc falloir (encore plus) se rationner. « C'est la catastrophe » pour Freddy. Du coup, gagner l'épreuve de confort qui arrive est encore plus importante.

Il s'agit de l'épreuve du tir à l'arc : à chaque salve, le mieux placé casse la flèche du candidat de son choix. Et Grégoire, premier de la première salve, casse d'abord la flèche de Freddy, qui n'apprécie qu'à moitié. Freddy qui, quelques minutes plus tôt, avait dit que s'il gagnait, il choisirait au hasard... Ch'tistophe gagne toutes les salves suivantes, mais lors de la dernière salve, Linda fait mieux que le ch'ti, et les deux sont en pleurs ! Ch'tistophe s'abat au sol, et Linda s'excuse en pleurant... ! « C'était trop dur pour moi, j'étais dans une douleur atroce », explique plus tard le ch'ti. Linda gagne donc un coup de fil à qui elle veut, une nuit dans un bon lit et un bon repas. Enfin, jusqu'à ce que Denis Brogniart lui annonce que peut se sacrifier et l'offrir à tout le monde, sans elle. Linda n'hésite pas une seconde, elle l'offre à tout le monde. « Je la trouve vraiment folle d'avoir fait ça », dit Grégoire.


Pas d'immunité pour Myriam !

Et pendant que Linda s'ennuie toute seule sur le camp et se pêche un crabe, histoire de dîner, les autres candidats discutent - what else ? - du carré final. Puis, la nuit tombe et Ch'tistophe a la chance d'appeler sa famille, de quoi "braire" un bon coup, mais aussi se remonter le moral. La nuit s'annonce bien... et bien meilleure que celle de Linda, qui flippe tellement de perdre le feu, qu'elle ne dort pas beaucoup. C'est vrai que, si elle l'avait perdu, on imagine la réaction des autres. Le lendemain matin, les cinq candidats mettent de côté les croissants pour Linda, mais tous ne pensent déjà plus qu'à une chose : l'épreuve d'immunité. Freddy annonce déjà, face caméra, qu'il votera contre Coumba lors du conseil.

Les candidats sont appelés pour l'épreuve d'immunité, et évidemment, tout le monde est TRES stressé. Il s'agit d'un parcours d'équilibre sur l'eau, un autre classique de Koh-Lanta. L'épreuve est intense, et Grégoire y est très impressionnant lors de toutes les étapes. Il arrive facilement en finale, face à Freddy - même si aucun des deux ne risque vraisemblablement sa place au conseil le soir - et c'est finalement Grégoire qui s'impose. Merci Guitou, le meilleur ami de Grégoire, avec qui il passe son temps à jouer à ce genre de choses dans la forêt.

Après de longues discussions l'après-midi, sur les défauts d'untel ou untel, l'heure du conseil sonne. Et après des blabla sans grand intérêt, Denis met sur la table une conversation sur le mérite. Ch'tistophe commence en expliquant qu'il ne pense pas mériter de gagner, parce que, peut-être, on ne l'a jamais assez encouragé dans sa vie. « On m'a toujours dit que j'étais un bon à rien », explique Ch'tistophe, les larmes aux yeux, en pleine session de thérapie. Puis vient l'heure du vote... et malgré toutes les discussions sur le mérite, et même si Freddy avait dit qu'il voterait Coumba, c'est finalement sans surprise Myriam qui est éliminée, à l'unanimité.



A retenir de l'épisode :

Le geste de Linda, qui offre sa récompense à tout le monde sauf elle, est très beau, et vraisemblablement, il y a de la générosité là-dedans. Mais en termes stratégiques, c'est aussi très bien joué. C'est une belle façon d'indiquer aux trois hommes jaunes, Christophe, Freddy et Grégoire, qu'elle mérite plus que Coumba d'arriver dans le carré final, parce qu'elle leur est plus loyale.
"L'entendre de sa bouche, ça fait chaud au coeur", explique Freddy à propos de la LETTRE de son père. On l'aime bien, notre Freddy.
A propos de Freddy, c'est peut-être la première fois dans l'histoire de l'émission qu'on découvre une amitié comme celle de Freddy et Grégoire, saine et productive, malgré la compétition. Ca nous change d'un Patrick de l'édition 2009, par exemple...
Le mot du jour, qui n'est pas de Denis mais de Ch'tistophe, c'est le verbe "braire" - pour ceux qui, contrairement à moi, ne viennent pas du Nord. "Braire", ça veut dire "pleurer" en ch'ti !
« Je suis très fière du parcours et des petits soucis que je vous ai causés », explique Myriam Lamare à son départ, avec un petit sourire. Et maintenant qu'elle est éliminée, on la félicite pour son parcours impressionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
koh Lanta : le choc des heros
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» LA SAGA JOHNNY (magazine choc)
» L'ONDE DE CHOC
» hello , vu hier dans magasine "choc n° 115"
» Photo......choc !
» Forum sur Gregoire de Koh Lanta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Votre Radio :: Actu People :: Télé et radio-
Sauter vers: