La radio de toutes les générations
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Décès de Jean Ferrat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwen
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3775
Age : 36
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Décès de Jean Ferrat   Jeu 18 Mar 2010 - 22:12


Jean Ferrat, de son vrai nom Jean Tenenbaum, est un écrivain-parolier, musicien-compositeur et chanteur-interprète français, né le 26 décembre 1930 à Vaucresson (Hauts-de-Seine) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas en Ardèche.

Dernier de quatre enfants d'une famille modeste qui s'installe à Versailles en 1935, il poursuit ses études au Collège Jules Ferry où il rencontre son ami d'enfance François Chabbey. Son père est joaillier et sa mère fleuriste. Durant la guerre, son père, qui est juif[2], est déporté par les nazis et meurt à Auschwitz. Jean Ferrat a onze ans quand il perd son père, il est alors caché par des militants communistes.

À quinze ans, il doit donc quitter le lycée pour travailler afin d'aider financièrement sa famille. Il commence en même temps des études de chimie et devient aide-chimiste jusqu'en 1954.

Attiré par la musique et le théâtre, il entre dans une troupe de comédiens au début des années 1950, compose quelques chansons et joue de la guitare dans un orchestre de jazz. Il passe sans grand succès quelques auditions, fait des passages au cabaret sous le nom de Jean Laroche, et, ne se décourageant pas, décide de se consacrer exclusivement à la musique. Le jeune guitariste prend ensuite pour pseudonyme Frank Noël, avant d'opter pour Jean Ferrat (d'après la ville Saint-Jean-Cap-Ferrat).

En 1956, il met en musique Les yeux d'Elsa, poème de Louis Aragon dont il est un admirateur. C'est André Claveau, alors en vogue, qui interprète la chanson et apporte à Jean Ferrat un peu de notoriété. Il se produit alors au cabaret parisien La Colombe de Michel Valette, en première partie de Guy Béart.

En 1958, il sort chez Vogue son premier 45 tours, mais ne rencontre guère de succès. Une jeune chanteuse, Christine Sèvres, reprend quelques-unes de ses chansons. Il l'épousera en 1961. C'est la rencontre en 1959 de Gérard Meys, qui deviendra son éditeur et son ami, qui relance sa carrière, il signe chez Decca et, l'année suivante, sort son second 45 tours avec la chanson Ma Môme, qui est son premier succès et passe sur les radios. En 1966, le succès étant venu pour Ferrat, Vogue rééditera ce 45t sous le label Pop4, label à bon marché destiné à la grande distribution de l'époque, comme Prisunic.

Sa rencontre avec Alain Goraguer, qui signera ses premiers arrangements sous le pseudonyme de Milton Lewis, sera par ailleurs décisive. Ce dernier deviendra ensuite l'arrangeur attitré des chansons de Jean Ferrat.

Son premier 33 tours sort en 1961 et reçoit le prix de la SACEM. Il entame alors une longue carrière, émaillée de difficultés avec la censure. En effet, Jean Ferrat a toujours été un chanteur engagé. Il écrira ses textes ou mettra en musique ceux de ses amis poètes, Henri Gougaud, Georges Coulonges ou Guy Thomas (voir la section discographie pour la suite).

En 1962, il fait la connaissance d'Isabelle Aubret. Un véritable coup de foudre amical a lieu entre les deux artistes. Ferrat lui écrit Deux enfants au soleil, un des titres majeurs de la chanteuse, et lui propose la première partie de la tournée qu'il démarre alors. Il compose une chanson sur des paroles écrites par Philippe Pauletto qu'il publie en 1970, et qui sera ensuite interprétée aussi par Isabelle Aubret : Tout ce que j'aime.

Il a aussi composé une chanson sur des paroles de Michelle Senlis pour Jacques Boyer et Jean-Louis Stain au début des années 1960 et qui sera, dans les années 1970, réécrite partiellement et interprétée par Daniel Guichard : Mon vieux.

Jean Ferrat habitait dans la commune d'Antraigues-sur-Volane (près de Vals-les-Bains) en Ardèche, qui lui inspirera d'ailleurs la chanson La Montagne. Il était marié à Christine Sèvres (de son vrai nom : Jacqueline Christine Boissonnet) décédée en 1981 à l'âge de 50 ans. Ils ont chanté en duo la chanson La Matinée.

Jean Ferrat meurt le 13 mars 2010 des suites d'un cancer à l'hôpital d'Aubenas, où il avait été admis quelques jours auparavant.

Compagnon de route du PCF sans jamais en avoir été membre, il a rapidement pris ses distances avec Moscou. Dans la chanson Camarade, il dénonce l'invasion russe de Prague en 1968. Opposé à l'orientation pro-soviétique prise à l'issue du vingt-troisième congrès du Parti communiste en 1979, il fustige dans la chanson Le Bilan, la déclaration de Georges Marchais, secrétaire général du PCF qui avait évoqué en 1979 un bilan globalement positif[3] des régimes dits socialistes. Il apportera néanmoins son soutien à Georges Marchais lors des élections présidentielles de 1981, expliquant quelques années plus tard, dans la chanson Les Cerisiers (1985), les raisons pour lesquelles il était demeuré fidèle à la mouvance communiste[4].

Il accuse le système commercial qui fait passer les considérations financières avant la chance donnée aux artistes créatifs. Publiant des lettres ouvertes aux différents acteurs de la vie culturelle, présidents de chaînes, ministres, il dénonce une programmation qui selon lui privilégie les chansons « commerciales » aux créatifs[5].

Il était membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie internationale de la promotion d'une culture de non-violence et de paix.

-----------------------------
Albums
-----------------------------
* Nov. 1961 : Deux enfants au soleil (25 cm)
* Nov. 1962 : La Fête aux copains (25 cm)
* Déc. 1963 : Nuit et Brouillard "Nacht und nebel " instaurée en 1941 par le décret de Wilhelm Keitel (25 cm)
* Déc. 1964 : Berceuse (25 cm)
* Déc. 1965 : Potemkine (30 cm)
* Déc. 1966 : Maria
* Déc. 1967 : À Santiago (ou Cuba si)
* Mars 1969 : Ma France (ou Au printemps de quoi rêvais-tu ?)
* Déc. 1969 : Camarade
* Fév. 1971 : Aimer à perdre la raison (ou La Commune)
* Nov. 1971 : Ferrat chante Aragon
* Mars 1972 : À moi l'Afrique
* Déc. 1975 : La femme est l'avenir de l'homme
* Déc. 1976 : Premières chansons - Nouvel enregistrement
* Avril 1979 : Les Instants volés (ou Enregistrement 1979)
* 1980 : Une dizaine des premiers albums sont réenregistrés en 1979 et publiés en même temps en 1980
* Nov. 1980 : Ferrat 80
* Nov. 1985 : Je ne suis qu'un cri
* Nov. 1991 : Dans la jungle ou dans le zoo (ou Ferrat 91)
* Oct. 1994 : Ferrat 95 16 nouveaux poèmes d'Aragon
* Déc. 2002 : Ferrat en scène

-----------------------------
Principaux 45 T EP
-----------------------------
* Sept. 1958 : Les Mercenaires
* Déc. 1960 : C'était Noël (sous le nom de Noël Frank)
* Déc. 1960 : Ma môme
* Déc. 1961 : Eh ! l'amour
* Déc. 1963 : Les Enfants terribles
* Mars 1965 : B.O.F. La Vieille Dame indigne (3 titres chantés)
* Mai 1965 : B.O.F. Le Coup de grâce (1 seul morceau chanté : Les beaux jours)
* Sept. 1972 : Mon palais

-----------------------------
Principales compilations
-----------------------------
* 1968 : 10 Grandes Chansons de Jean Ferrat
* 1992 : Les Années Barclay : Best of Jean Ferrat
* 1992 : Coffret Les Années Barclay (5 cd)
* 1995 : Ses 24 premières chansons (rééd. 1998 Deux enfants au soleil), Magic records. Intégrale 1960-1962 sauf l'EP Noël Frank
* 2000 : Coffret Ferrat 2000 (11 cd Temey, avec un livre des textes des chansons)
* 2001 : Ma France
* 2003 : Jean Ferrat 1969-1970-1971-1972
* 2003 : Coffret Jean Ferrat (6 cd Barclay, 130 chansons)
* 2007 : Jean Ferrat 1970-1971
* 2008 : Les 50 plus belles chansons (3 cd Barclay)
* 2009 : Les n° 1 de Jean Ferrat
* 2009 : Best of 3 CD (57 chansons Barclay)

-----------------------------
Morceaux isolés
-----------------------------
Nov. 1972 : Chanson Prière du vieux Paris sur l'album collectif Première partie du spectacle de Jean Ferrat au Palais des Sports 1972 (33 T 30 cm Temey, enregistré en studio)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3775
Age : 36
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Décès de Jean Ferrat   Jeu 18 Mar 2010 - 22:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Décès de Jean Ferrat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la montagne (jean ferrat)
» Décès de Jean Ferrat
» Décès de Jean FERRAT
» Décès de Jean-Michel Le Cléac'h
» Décès de Jean-Claude PINTEAUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Votre Radio :: Actu People :: Décès-
Sauter vers: